Aujourd'hui, nous sommes le :
  • Semaines irlandaises : le parfum du trèfle sur Grenay...

    JPG - 152.9 ko
    intervention et réception du député ainsi que présentation de l’exposition et des deux artistes

    La 28ème édition des "Semaines irlandaises" s’est achevée notamment sur notre commune avec toujours le même succès. Soutenues par la municipalité, les associations "Slainte" et “Artois Gohelle Irlande” présidées par Didier Riez ont proposé cette année encore un programme aussi riche que varié.

    A l’occasion de cet événement, le député du Sinn Féin, Sean Lynch, a été accueilli en mairie par les élu-e-s dont le maire Christian Champiré. Dans le cadre d’une projection-débat qui a eu lieu à l’espace culturel Ronny-Coutteure, le député est revenu sur la question du Brexit et la question des accords de paix encore fragiles en Irlande du Nord.

    L’édition 2019 des "Semaines irlandaises" a été également l’occasion, pour la Saint-Patrick, de présenter à l’espace culturel un concert de musique irlandaise, cette année encore à guichet fermé, avec les groupes “Connla” et “Altan”.

    une superbe exposition

    L’exposition "Barry Shannon" a aussi été présentée à la Médiathèque-Estaminet autour du travail de deux peintres originaires de Ballyshannon : Barry Britton et Barry Sweeny. Ballyshannon à laquelle Grenay est jumelée depuis 2007 est connue pour ses deux grands festivals de musique. Elle a beaucoup inspiré les toiles des artistes qui ont pris notamment pour modèle le grand chanteur et guitariste de rock Rory Gallagher.

    Didier Riez lors de son intervention a souligné l’engagement artistique des deux hommes et au-delà pour la population et notamment en faveur des jeunes. Le public qui a pu apprécier les œuvres picturales a pris la mesure de l’amitié et l’estime réciproque des deux peintres.

    Les invités ont également pu découvrir une chanson de Barry Sweeny, également auteur et musicien, qui revenait notamment sur son 1er séjour en France.

    Le maire pour sa part s’est félicité de l’amitié entretenue entre nos deux peuples. Il a rappelé qu’il espérait que le Brexit n’aurait pas de conséquences sur la paix en Irlande du Nord avant d’inviter le public au verre de l’amitié offert par la municipalité.