Aujourd'hui, nous sommes le :
  • SINCÈREMENT, VOUS VALEZ MIEUX QU’UN DÉPUTÉ FN !

    JPG - 95 ko

    La séquence électorale vient de s’achever et alors que pour les présidentielles la participation à Grenay avait été forte avec 78 % et 75 %, lors des législatives elle a été très faible avec 48 % et 42 % ! Le système de la Vème République présidentielle où seule l’élection du président est importante est à bout de souffle.

    Au final, le président a été élu avec 24 % des suffrages exprimés au 1er tour, soit 18 % des inscrits et sa majorité parlementaire a obtenu 32 % au premier tour, soit à peine 16 % des inscrits en raison de la forte abstention. Cette réalité électorale devrait rendre modeste les nouveaux élus avant qu’ils ne se décident à casser le code du travail par ordonnance ou à intégrer dans le droit commun les dispositions de l’état d’urgence.

    A Grenay, le FN est arrivé en tête du 1er tour mais les électeurs ont rappelé qu’il n’était pas majoritaire. Au 2nd tour, les électrices et les électeurs ont confirmé le 2nd tour de la présidentielle. Pour vous, Macron et sa politique libérale, qui vante la mondialisation heureuse ne sont pas la solution mais bien le problème.

    Ce rejet est clair et net car entre les deux tours alors que la participation baisse le candidat FN gagne 271 voix. Ce rejet est commun dans tout le bassin minier, ce qui explique que sur les 8 députés FN il y en ait 5 dans le bassin minier.

    Les raisons de la crise et de la colère des électeurs sont connues : le chômage deux fois plus élevé qu’ailleurs, le sentiment de déclassement, la précarisation des emplois, les problèmes de logement, de santé, et l’emploi, l’emploi et toujours l’emploi !

    Vous avez raison d’être en colère vis-à-vis de ce système qui met l’argent-roi en avant et qui oublie l’humain, ce système où les inégalités sociales se creusent et où on explique que les droits sociaux coûtent trop cher et qu’il faut toujours plus favoriser les licenciements, la flexibilité, l’adaptabilité, bref rendre la vie des uns toujours plus difficile pour que les autres gagnent toujours plus.

    Mais sincèrement, vous valez beaucoup mieux qu’un député FN ! Vous valez mieux qu’un politicien professionnel obligé d’appeler son grand-père à l’aide pour prouver qu’il serait lui aussi un ouvrier. Vous valez mieux qu’un cumulard impliqué dans les affaires d’assistants parlementaires européens de son parti. Vous valez mieux qu’un homme qui n’arrive pas à assumer ses choix de vie. Vous valez mieux que ce député dont la seule solution est la préférence nationale alors que 98,4 % de la population de Grenay est française !

    Vous valez mieux que cela car ce qu’il vous vend c’est le rejet de Françaises et de Français pas assez blancs à ses yeux, de Françaises et de Français pas assez chrétiens pour se réunir autour de la crèche.

    Ce programme de l’extrême-droite basé sur le rejet, la haine, l’exclusion, le racisme n’a jamais servi les intérêts du peuple et vous ne le verrez pas souvent ni manifester pour défendre vos droits, ni vous être utile concrètement que ce soit à l’Assemblée Nationale ou dans la circonscription. Pour revenir à Grenay, je suis navré pour tous ceux qui espèrent ma démission et mon départ de Grenay, mais ni l’un, ni l’autre ne sont à l’ordre du jour ! Vous m’avez accordé votre confiance pour diriger Grenay et réaliser un certain nombre de projets. Avec les élu-e-s du groupe communiste et républicain et avec votre soutien, nous transformons Grenay, nous améliorons les services rendus à la population, nous nous battons pour que Grenay soit réellement dynamique et agréable à vivre pour toutes et tous. Nous avons encore de nombreux projets à réaliser, donc je ferai tout mon possible et je mettrai toute ma détermination pour poursuivre le développement de notre ville, le développement de ma ville !

    J’ai parfaitement conscience de la chance, de l’honneur et des responsabilités d’être le maire d’une ville qui vous a adopté. Et gérer une ville c’est trouver des solutions. La campagne électorale a montré un point de crispation autour d’un panneau d’affichage. Des menaces, des insultes, des dégradations y ont été constatées et une demande récurrente d’habitants d’en finir avec cette situation. Le bureau municipal a donc décidé que pour les 4 panneaux d’affichage en bois il fallait en revenir à leur usage initial : l’affichage municipal et associatif. Les services techniques vont donc remettre des vitres en plexiglas du côté le plus visible de tous. Évidemment si des dégradations devaient être constatées, il y aura dépôt de plainte et changement de localisation du ou des panneaux concernés. Avec une douzaine de panneaux deux ou trois faces, l’affichage libre ne sera pas menacé sur notre commune. Je vous souhaite de bonnes vacances mais surtout d’être vigilants et je vous donne rendez-vous pour défendre nos droits et nos conquis sociaux comme la population de Grenay a toujours su le faire !

    Le maire,
    Christian Champiré,
    mardi 20 juin 2017.

    PDF - 290.3 ko
    Résultats législatives 1er tour
    PDF - 255.7 ko
    Résultats législatives second tour